Les biftons de la trouille

Salut aux cadres des entreprises qui foncent dans l’outsourcing’ (la délocalisation ça fait beauf, allons), en particulier informatique, et contribuent de fait au chômage de leur pays, jusqu’à ce qu’ils en soient eux-mêmes victimes…
Torpiller un projet outsourcé, ça ressemble à la lutte des Canuts ou pas?

This entry was posted in Humeur. Bookmark the permalink.

Leave a Reply