Management : verba volent, scripsa manent

La nouvelle donne en ‘management‘: surtout, surtout, surtout: ne rien écrire. Ne laisser aucun compte-rendu de réunion écrit, ne rien diffuser même par mel, sauf nécessité absolue au premier cercle des vice(!)-présidents et autres cadres dirigeants. A charge pour eux de commenter les diapos (les slides, ça fait mieux, et en PowerPoint of course) comme un match, dont aucune trace ne restera. Et bien entendu, aucune trace écrite n’avait permis d’y réfléchir un tant soit peu.

Exécution!

PS: mais bien sûr, l’information doit remonter vers ce même ‘management’, écrite elle. Ben voyons…

This entry was posted in Humeur. Bookmark the permalink.

Leave a Reply