Les biftons de la trouille

Salut aux cadres des entreprises qui foncent dans l’outsourcing’ (la délocalisation ça fait beauf, allons), en particulier informatique, et contribuent de fait au chômage de leur pays, jusqu’à ce qu’ils en soient eux-mêmes victimes…
Torpiller un projet outsourcé, ça ressemble à la lutte des Canuts ou pas?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.